Paleo ?

La paleo qu’est-ce que c’est ?

Pour faire très simple, manger paleo c’est manger ce pour quoi notre corps est adapté. En gros, des fruits, des légumes et de la viande. C’est partir du principe que nos premiers ancêtres, qui étaient des chasseurs cueilleurs, n’avaient pas de carences (puisque nous sommes ici aujourd’hui) alors qu’ils n’avaient pas accès aux pâtes, pizzas, pains et tous ces autres produits transformés industriellement.

Avec la paleo, on se concentre donc sur des produits simples, de la vraie nourriture et on limite tout ce qui est transformé mais ça ne nous empêche pas de cuisiner, loin de la !

Les grandes lignes 

Plusieurs groupes alimentaires n’étaient pas disponibles et/ou ne se digèrent toujours pas très bien encore aujourd’hui.

Parmi eux on compte  :

  • les céréales : avoine, blé, épeautre, maïs…
  • les légumineuses : lentilles, haricots, cacahuètes…
  • les laitages non entiers : lait écrémé et demi-écrémé, yaourt 0%, yaourt industriels…
  • les produits industriels et raffinés : plats tout prêts, sucre blanc, sucre roux, gâteaux, biscuits, huiles végétales (colza, tournesol…), sirop de glucose, fructose, additifs…

En délaissant tout cela, on se concentre sur le meilleur ! On se tourne vers les aliments les plus denses nutritionnellement, ceux qui contiennent beaucoup de vitamines et minéraux.

Les groupes alimentaires à privilégier sont :

  • les bonnes graisses : huile de coco, avocat, huile d’olive, gras animal (canard, bœuf…), ghee…
  • les protéines animales : bœuf, porc, volaille, poisson, abats, fruits de mer, œufs…
  • les légumes : carotte, chou, courgette, kale, laitue, concombre, asperges…
  • les fruits : abricot, framboises, fraises, myrtilles, pastèque, melon, pomme, poire, banane…

Nous pouvons aussi ajouter :

  • les féculents : patate douce, plantain, courges d’hiver (butternut, citrouille…), manioc…
  • les herbes et épices : thym, romarin, sauge, paprika, safran…
  • les noix et graines : amande, cajou, noix, graines de citrouilles…
  • les laitages entiers (si vous les tolérez) : yaourt, kéfir, fromage…

Certains autres aliments sont considérés comme en « zone grise ». Vous pouvez en manger si vous les tolérez et/ou en fonction de vos objectifs :

  • les pommes de terre
  • le chocolat (min 70%)
  • l’alcool
  • le riz blanc
  • le sarrasin

Pour vous aider, voici une pyramide des aliments paleo :

pyramide paleo.JPG

Et le resto ? Et l’apéro ?

Avec tout ce qu’il faut éviter, on pourrait se dire, pas facile la paleo ! On oublie cependant deux aspects très importants de la paleo : la gestion du stress et la recherche d’une vie heureuse. Or, aller au restaurant, boire petit verre d’un bon vin, passer du bon temps avec des amis est tout aussi important que de bien manger. Tout est une histoire d’équilibre.

À l’heure de l’apéritif, évitez si possible la bière (brassée à partir de céréales) et optez pour un verre de vin ou bien de cidre.

Au restaurant, choisissez si possible une viande cuite sur le grill accompagnée d’une salade ou de légumes vapeurs. Des sushis et sashimis peuvent aussi être une bonne option. Évitez le plus possible les sauces : elles contiennent très souvent des épaississants et du sucre.

Quoi qu’il en soit dans les deux cas, si vous avez envie de vous faire plaisir et de faire une petite entorse à votre régime paleo, faites-le ! Une fois de temps en temps ne pourra que vous faire du bien au moral (en particulier si vous n’avez pas d’intolérances).

Et côté sport ?

Activité physique plutôt ! Pour une vie saine, le plus important est de bouger et de faire ce qu’il vous plait. Vous êtes un mordu de la course ? de yoga ? de programmes de fitness ? de crossfit ? de natation ? de randonnées ? GO !

Petite note ici, afin d’avoir un entrainement bien complet, misez sur un bon ratio entre renforcement musculaire (3 fois par semaine), cardio (1 fois par semaine) et activité modérée (tous les jours).

N’oubliez pas non plus que les petits gestes comptes : marcher sur l’heure du midi, aller au travail en vélo, monter les escaliers (même si c’est cliché!)…

Mes conseils !

Le plus dur en paleo c’est de se lancer… Au début, et surtout les 5 premiers jours, on essaie de survivre plus qu’autre chose : fatigue, stress et faim sont de la partie. On se pose beaucoup de question sur la possibilité d’adopter ce mode de vie au long terme. Mais comment va-t-on vivre sans pain, sans pâtes, sans pizza, ou pire sans fromage et sans vin ? Mon meilleur conseil : « gardez confiance en la paleo ». Si vous êtes motivé, que vous en avez besoin maladie) ou que vous avez eu un déclic, cela va fonctionner !

Petit à petit on commence ne plus tant avoir envie de pâtisseries, de pizza, de pâte, on découvre de nouveaux aliments, notre corps s’habitue à ce mode de vie et nous le rend souvent très bien. Les premiers signes d’amélioration arrivent aussi très vite… Meilleure santé, meilleure condition physique, perte de poids, qualité de sommeil augmentée, stress mieux géré, bref on se sent mieux dans ses baskets et cela nous donne envie de continuer. On apprend aussi à relativiser : un morceaux de fromage ou une coupe de vin de temps à autre ne pourra que vous faire du bien au moral !

La pire erreur que l’on peut faire en paleo serrait l’arrêter, soit sous prétexte qu’elle ne nous convient pas, soit parce que nos objectifs sont atteints. La paleo ne doit pas devenir un régime « patch » que l’on fait après les fêtes ou avant l’été : on passe totalement à côté du potentiel de ce mode de vie

Pour vous aider, voici un petit plan 7 jours (cliquez pour agrandir les images) :

plan paleo 7 jours (1)

plan paleo 7 jours (2)

 

Bonne paleo !

Publicités

Un commentaire sur « Paleo ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s