Petites expériences avec moi-même #3 : Le no-poo

Je voulais appeler le titre de ce billet de blog : « Petites expériences avec moi-même #3 : Le no-poo ou comment avoir de beaux cheveux sans les laver (avec du shampoing traditionnel) ». On est d’accord, c’était trop long.

Depuis maintenant trois mois je n’ai mis aucun shampoing du commerce dans mes cheveux. Première bonne nouvelle, je sens quand même bon!

Qu’est ce que le no-poo ?

Il s’agit tout simplement, comme je l’ai dit en tout début d’article, de ne plus utiliser de shampoing du commerce. Il existe plein de solutions alternatives et beaucoup plus naturel que se décaper le crâne à coup de produits chimiques (voir plus bas).

Pourquoi pratiquer le no-poo ?

Votre crâne produit tout seul l’huile dont il a besoin pour nourrir les cheveux : le sébum. Au lieu de tout retirer pour ensuite appliquer des après-shampoing et autres soins en tout genre, pourquoi simplement ne pas garder sa propre huile ?
Evidemment, le no-poo apporte de nombreux avantages pour la santé : cheveux plus beaux, plus forts, moins de produits chimiques… Il faut savoir aussi que les shampoings traditionnels, vendus dans le commerce contiennent des perturbateurs endocriniens : vos hormones sont toutes chamboulées. Vous ne voulez pas ça, croyez-moi!

Quels sont les avantages et inconvénients du no-poo ?

Voici quelques uns des avantages :

  • Cheveux plus soyeux et brillants
  • Cheveux en meilleure santé
  • Cheveux plus rapides à sécher
  • Solution très économique
  • Moins de déchets (ingrédients achetés en vrac)
  • Gain de temps considérable

Et les inconvénients :

  • Période de transition pouvant être assez longue (4 à 6 semaines)
  • Nécessité de s’attacher souvent les cheveux
  • Cheveux électriques au début

Comment pratiquer le no-poo ?

Pour la pratique du no-poo, il y a plusieurs écoles :

  • Ne rien utiliser à part de l’eau et une brosse en poils de sanglier
  • Faire en plus du brossage des lavages à l’aide de fécule
  • Faire en plus du brossage des shampoings maison

Pour ma part, je pratique une combinaison des trois options. Je vous les explique tout de suite :

  • Méthode #1 : Se brosser les cheveux avec une brosse en poils de sanglier
    Se brosser toute la chevelure à l’aide d’une brosse en poils (naturels) de sanglier. Répéter le plus souvent possible, au minimum une fois par jour, en insistant sur les zones les plus grasses.
    De temps en temps, rincer ses cheveux à l’eau ou au vinaigre.
    Bien nettoyer sa brosser après chaque utilisation en la trempant une dizaine de minutes dans de l’eau savonneuse (après avoir enlevé tous les cheveux).
    NB : En n’utilisant cette méthode le temps de transition peut être vraiment long…
cof
Brosse en poils naturels de sanglier
  • Méthode #2 : Laver les cheveux à l’aide de fécule
    Sur cheveux secs, appliquer de la fécule (tapioca de préférence). Bien frotter. Rincer longuement (pour ne pas avoir des restes de fécule une fois les cheveux secs.
    NB : Vous pouvez aussi mouiller vos cheveux et faire une pâte avec de l’eau et la féculer. Appliquez puis bien rincer. 
cof
Fécule de tapioca
  • Méthode #3 : Faire des shampoings maison
    Préparez votre shampoing.
    L’appliquer sur cheveux mouillés puis bien rincer.
    NB : Méthode plus qu’efficace mais qui décape un peu. Je l’utilise qu’en cas de soirée, fêtes, entretient… Maximum une fois par mois pour moi! Non pas que je sors qu’une seule fois par mois mais j’essaie simplement de limiter ce shampoing.
cof
Shampoing maison

Quels ont été les résultats obtenus sur mes cheveux ?

La première étape de mon passage au no-poo a bien évidemment été d’arrêter le shampoing. J’ai commencé par me brosser les cheveux les 6 premières semaines.

Une semaine après avoir commencé le brossage et les rinçages, mes cheveux paraissaient sales détachés. Attaché, on n’y voyait que du feu! Les cheveux se coiffent très bien et rapidement. Il faut dire aussi que j’ai les cheveux particulièrement raides et épais. Ça aide. Je ne sais pas du tout comment peuvent réagir d’autres types de cheveux.

cheveux-2-semaines
Après une semaine de brossage

Après quatre semaines de brossage et rinçage (seulement!), l’état de mes cheveux s’est améliorés. Ils paraissent moins sales et je pouvais désormais faire des queues de cheval au lieu de ne porter que des chignons bien tirés…

cheveux-4-semaines
Après quatre semaines de brossage

Pendant la période de transition, si vous vous attachez les cheveux, personne ne remarquera que vous faites du no-poo! Même au travail, personne ne l’a remarqué. Cette période peut durer 4 à 6 semaines. Personnellement je ne suis pas allée jusqu’au bout même si je voyais de l’amélioration. Après six semaines de cheveux gras, j’ai voulu tester une recette de shampoing maison. Même si je voyais quelques améliorations, j’avais bien envie d’avoir les cheveux un peu détachés…

Après le shampoing maison et une fois les cheveux séchés, j’ai retrouvé ma chevelure d’antan! C’était vraiment agréable. Ils étaient bien propres, le tout sans produit chimique!

cheveux-shampoing-lendemain-2
Après un shampoing maison (vue de dos)
cheveux-shampoing-lendemain
Après un shampoing maison (vue de face)

Une semaine après le shampoing, le résultat était toujours là! Une petite note ici, plus vous espacez les shampoing maison, moins vite vos cheveux vont regraisser. C’est une raison pour laquelle je les limite et les espace le plus possible.

cheveux-shampoing-1-semaine
Une semaine après un shampoing maison

J’ai aussi testé la version fécule. J’ai bien aimé laver mes cheveux sans les décaper. Le résultat est très satisfaisant. C’est une de mes méthodes préférées.

cheveux-fecule
Après un lavage à la fécule

Et aujourd’hui ?

Après avoir testé plusieurs méthodes, j’ai réussi à trouver un bon équilibre :

  • Je me brosse les cheveux souvent (tous les un à deux jours), c’est même devenu un moment de détente. Parfois mon chéri me le fait, j’adore!
  • Je me lave les cheveux à la fécule environ deux à trois fois par mois.
  • Je me lave les cheveux avec mon shampoing maison maximum une fois par mois.

Pour l’instant je n’envisage pas retourner au shampoing traditionnel. Si j’ai choisi de passer au no-poo c’est justement pour limiter les dérèglements hormonaux (SOPK).

Je ne dis pas non plus que je ne vais jamais plus me laver les cheveux avec du shampoing du commerce. Par exemple, quand j’irai chez le coiffeur et qu’il me lave les cheveux au shampoing, je n’en ferai pas tout un plat.

Pour l’instant, le no-poo me convient et me correspond très bien. Je vous en donnerai des nouvelles!

 

 

 

 

Publicités

8 commentaires sur « Petites expériences avec moi-même #3 : Le no-poo »

  1. Coucou,

    Quand j’ai vu ton post sur Instagram, j’avais bien hâte de lire ton article.
    Je pratique le no poo, et je n’ai pas mis de shampoing sur mes cheveux depuis mai 2016.
    Comme je te l’ai dit sur instagram (fit_breizh), j’utilise du rhassoul (une argile marocaine).

    Pour la fécule, j’avais vu la version où tu en mets sur tes cheveux, et après tu brosses (avec la super brosse en poil de sanglier), tu brosses, et tu brosses, jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de fécule.
    C’est sensé dégraisser les cheveux entre deux lavage. Je t’avoue n’avoir pas testé, car j’ai peur qu’il reste de la fécule que je n’arrive pas à enlever. Je vis à Paris, et donc je n’ai pas trop envie de mettre de l’eau sur mes cheveux, car qui dit eau dit calcaire. De ce fait, si je dois les mouiller pour une quelconque raison (quand je fais le rhassoul, ou quand j’ai fait une bonne séance de sport et que je veux rincer mes cheveux), je dois prévoir un fond de vinaigre de cidre coupé à l’eau pour rincer mes cheveux.

    J’utilise le rhassoul environ 2 fois par mois. Mon mari et mon fils utilisent également cette méthode. Sur les enfants, c’est juste génial le no poo. Je pense que je pourrai ne lui « laver » les cheveux que tout les 2 mois sans soucis. Et pourtant, jamais il ne se brosse les cheveux (il a 10 ans).
    Quand j’ai présenter les choses à mon fils, tout ce qu’il a retenu c’est qu’il allait moins souvent se laver les cheveux, à partir de là il était ok. lol

    A mon travail, évidement personne n’est au courant de cela (je n’en ai pour l’instant pas parlé sur instagram). J’ai un peu peur de la réaction des gens en mode « tu ne te laves pas les cheveux, ha mais c’est beurk ».

    Pour préparer le rhassoul, je mélange l’argile (en poudre), avec de l’hydrolat de lavande (parfois de l’hydrolat d’arbre à thé), quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang (qui régule la production de sébum), et de l’eau. Tu peux aussi ne mettre que de l’eau.

    Par contre je suis une grosse flemmarde du brossage… je brosse vite fait le matin…. (pas bien!!!).

    Toute les expériences en la matière sont intéressante.

    Morgane (fit_breizh sur insta)

    J'aime

    1. Salut Morgane,
      Merci beaucoup pour ton message ! Je ne connaissais pas le rhassoul, je vais sûrement essayer à un moment où un autre 🙂
      C’est cool aussi de savoir comment les enfants réagissent. Une fois tous les deux mois c’est juste génial 😊
      Merci encore
      Alice

      J'aime

  2. Bonjour

    tout d’abord merci pour le partage de cette expérience !
    Je me pose quand même une question : je fais minimum 6h de sport par semaine ; comment faire pour que ma chevelure ne sente pas la bête sauvage ? A la fin de ma séance mes cheveux sont trempés…

    J'aime

    1. Salut Carole,
      Pour le sport, si tes cheveux sont tous trempés ce que je ferais c’est un rinçage et un test pour voir ce que ça donne tout simplement. Si tu as une solution de repli, comme le shampoing maison c’est parfait.
      Teste le pendant les vacances, ou un weekend, au moins c’est moins risqué 😉

      J'aime

  3. Bon maintenant je dois convaincre Karine de mettre en place le No-Poo pour nos 3 enfants car les 3 aiment pas le lavage de cheveux. Tu aurais du présenter le tout à Eve-Marie pendant ton séjour chez moi ! merci pour l’info !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s